Comment bien percer le métal pour la fabrication des bijoux ?

Comment bien percer le métal pour la fabrication des bijoux ? post thumbnail image

Le métal, précieux ou non, reste le matériel de base dans la bijouterie. Bagues, bracelets, colliers… n’importe quel joyau peut se réaliser à partir de fils ou de plaques métalliques. Si vous voulez travailler le métal, vous devez alors maîtriser le perçage qui est une étape indispensable pour la fabrication de bijoux.

L’outillage

Pour le perçage, vous aurez, essentiellement, besoin :

  • D’une perceuse ou d’un moteur à main (de type Dremel, par exemple),
  • D’un foret,
  • D’un marteau,
  • D’une pointe,
  • Et d’un stylo ou d’un crayon.

Cette tâche demeure plutôt simple avec le bon matériel. La principale difficulté reste de bien maintenir la pièce à percer pour que celle-ci ne bouge pas et ne vibre pas, car cela pourrait l’abîmer. Pour ce faire, fixez-la dans un étau ou sur votre établi. Cela vous garantira un travail précis et net, surtout si vous voulez confectionner des petits accessoires comme des boucles d’oreilles ou des anneaux pour des bagues.
Pour le choix d’un foret, un modèle standard est convenable aux métaux tendres (aluminium, cuivre, etc.). Par contre, dans le cas où vous devez percer un métal dur (comme de l’acier, par exemple), misez sur des articles portant la mention HSS. Cette dernière certifie la dureté et la résistance de la mèche. Vous pouvez opter pour un modèle au chrome, au cobalt ou même au titane. Notez que vous trouverez des forets de différents diamètres, selon la taille des trous que vous devez réaliser.
Vous pouvez également vous équiper d’équipements de protection individuelle comme des gants de travail, des lunettes de sécurité, un casque antibruit et un masque à poussière afin d’assurer votre sécurité.

Les bons gestes

Pour commencer, marquez avec un stylo ou un crayon l’emplacement du trou sur l’endroit à percer. Placez ensuite une pointe et frappez dessus pour faire une encoche en utilisant un marteau. Celle-ci vous servira de fixation, visant à ce que la mèche de la perceuse ne dérape pas et change de trajectoire.
Dès que vous aurez trouvé le foret vous convenant, installez-le correctement sur la perceuse. Pour cela, placez-le dans le mandrin, vérifiez l’axe et serrez bien l’ensemble. Vient ensuite le moment de régler la vitesse de perçage. Sachez que plus le métal est dur, plus celle-ci doit être faible. Ainsi, au début, réglez votre perceuse sur une vitesse assez faible. Mettez-la à la verticale du trou et commencez à percer tout en exerçant une pression constante sur le métal. Dès que votre foret a un peu entamé celui-ci, vous pouvez augmenter sa vitesse de rotation au besoin. Une fois que vous aurez trouvé la bonne vitesse, vous remarquerez que vos copeaux sont à la fois longs et réguliers.
Pour éviter la surchauffe, pensez à lubrifier la zone à perforer avec une huile spéciale perçage et stoppez la perceuse assez fréquemment. Aussi, pour trouer un diamètre important, perforez un avant-trou à l’aide d’un foret plus petit.

Laisser une réponse